Les Horaires de Chabbat et sa Paracha

mercredi 24 août 2016
par  Lionel Harari
popularité : 94%

Je souhaite dédier cet article léilou nichmata ma grand-mère Alice Lea Bat Linda zichrona librah’a , décedée Le lundi 3 Nissan , que son mérite nous protège a tous , barouh dayan aémet !

Chabbat EKEV

Chabbat Mevarh’im

1 Sefer Thora ,

Horaires de Chabbat :

ENTREE : Vendredi 26/08 20H05

SORTIE : Samedi 27/08 21H07

Déroulement des offices :

MINH’A Vendredi 26/08 19H15 suivi d’ARVIT

CHAH’ARIT Samedi 27/08 9H

MINH’A Samedi 27/08 19H45

précédé d’un cours sur le roi d’israel AHAV à 18H45 suivi de Séouda Chlichit et d’ ARVIT

Dimanche Matin CHAH’ARIT 8H00

Attention PAS de Talmud Thora

Résumé de la paracha :

Moché continue de s’adresser aux enfants d’Israël, leur promettant que s’ils réalisent les commandements de la Torah, alors, "de ce fait", ils prospéreront sur la terre qu’ils s’apprêtent à conquérir et dans laquelle ils vont s’installer conformément à la promesse faite par D.ieu aux patriarches.

Moché leur adresse aussi des reproches quant à leurs erreurs après la sortie d’Egypte, rappelant la faute du veau d’or, la révolte menée par Kora’h, et celle des explorateurs, la rebellion contre D.ieu à Tavéra, Massa, et Kivrot Hataava : « Vous avez été révoltés contre D.ieu depuis le jour où je vous ai connus », leur dit Moché. Mais il revient aussi sur le pardon que D.ieu a accordé après ces fautes, ainsi que sur les deuxièmes tables de la loi qu’Il a transmises après le repentir d’Israël.

Durant ces quarante années dans le désert, D.ieu a nourri le peuple d’Israël par la "Manne", afin de lui apprendre que « ce n’est pas seulement par le pain que l’homme vit mais par la parole divine ». Moché décrit la terre dans laquelle le peuple va entrer comme celle « où coule le lait et le miel », et qui est bénie par sept fruits : le blé, l’orge, la vigne, la figue, la grenade, l’olive et la datte.

C’est aussi le lieu où la Providence Divine (désignée par la métaphore "les yeux de D.ieu") s’exprime de la manière la plus forte au monde. Il demande aux enfants d’Israël de détruire les idoles établies par les anciens habitants de la terre de Canaan. Le peuple doit aussi exclure l’orgueil de penser que « C’est ma force et la puissance de mon bras qui m’a donné cette richesse ».

Un passage clé de notre Paracha est le second paragraphe du "Chéma" qui reprend les principes fondamentaux du premier paragraphe (situé dans la Paracha de Vaét’hanane) et mentionne la récompense que D.ieu accorde pour l’accomplissement des commandements ainsi que l’inverse (exil et famine) pour celui qui les rejette. C’est aussi dans ce paragraphe que l’on trouve le verset fondateur du devoir de la prière, ainsi qu’une référence à la résurrection des morts durant la période messianique.

Une parole de Thora sur la Paracha :


« Personne ne sera stérile » (Dévarim 7,14)

Le Baal Hatourim explique que ce verset à la même valeur numérique que les mots « paroles de Torah ».

C’est-à-dire qu’il existe une stérilité au niveau des paroles de Torah. Ainsi, une personne qui ne trouve pas de nouvelles paroles de Torah est considérée comme stérile ! Mais la Torah nous promet qu’il n’y aura pas de telles personnes.

Le Séfer Réchit ‘Hokhma écrit : de la même façon qu’un homme doit être fécond en ayant de nombreux enfants, il doit être aussi fécond au niveau spirituel.

« Et à présent Israël, ce que l’Eternel, ton D.ieu, te demande uniquement, c’est de Le craindre… » (Dévarim 10,12)

Rachi : Nos Sages expliquent qu’à partir de ce verset, nous comprenons que : « Tout est entre les mains du Ciel, sauf la crainte du Ciel ».

Le Rav Eliezrov nous donne une superbe explication : Hachem s’adresse à chacun des Ses enfants en leur disant que tous les comportements humains doivent être conformes aux Siens : de la même manière qu’Il est miséricordieux, sois aussi miséricordieux ; de la même manière qu’il est généreux, tu dois l’être également ; de la même manière qu’Il est patient, sois aussi patient etc.

Cependant, au sujet de la crainte du Ciel, il est impossible de demander à un homme d’être comme le Créateur puisqu’Hachem ne craint personne !

C’est la raison pour laquelle Hachem nous demande de Le craindre : « Tu dois réaliser cette chose tout seul, Je ne peux rien t’apprendre à ce sujet… ».

Chabbath Chalom !